AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire d'Abi !!! Clique ICI pour le lui souhaiter !!! Smile

Partagez | 
 

 William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


date d'inscription : 24/02/2016
messages : 438
pseudo/surnom : Lenou
copyright : Tag...ounette ^^

avatar : Lily Collins
DC : Chui pas schizo
age du personnage : 28 ans
Porte monnaie : 364

MessageSujet: William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other   Jeu 21 Avr - 7:33



❝Trying to find a way back to each other❞
William & Lysandre


Jeudi soir, 20h30. Les cours ont finis tard aujourd'hui et je suis éreintée. Pas de cours pour moi la veille, certes, mais j'ai eu pas mal de rendez-vous pro qui m'ont pris pas mal de temps, et donc peu de sommeil entre les deux journées. Oui, je ne suis pas comme la plupart de mes petits camarades de classe : moi, j'ai déjà un travail et mon avenir et tout tracé. Je ne suis ici que pour acquérir de nouvelles compétences qui me serviront pour la suite...du moins c'est ce que je me répète. Non, je ne suis pas là pour fuir la disparition de ma mère, le départ de mon père et toutes ces questions que je me pose par à William...non, je suis là pour étudier le commerce et me management, car ça me servira beaucoup pour faire passer mon blog à un tout autre niveau. Voilà, c'est ça !
Quoi qu'il en soit, alors que je m'apprêtais à rejoindre ma voiture direction la maison, Betty, une de mes amies, commence à râler, disant qu'elle n'a jamais le temps de voir, que je ne suis jamais dispo et que je manque toutes les soirées, et c'était un peu vrai. D'un autre côté, il m'était assez délicat de partager mon temps entre les études, le boulot et les états d'âmes qui me prenaient beaucoup d'énergie. Malgré tout, je finis par céder et par accepter d'aller boire un verre ou deux au Chill out bar. Cela ne pourrait que me faire du bien de me vider un peu la tête, pas vrai ? Je m'empresse d'envoyer un message à Ethan pour l'informer que je ne rentrerais pas tôt ce soir et qu'il avait donc tout le champ libre pour recevoir qui il voulait à l'appartement librement, avant de suivre mon amie et quelques autres étudiants jusqu'au Chill.

Quelques minutes plus tard, je suis tranquillement installée à une table avec mes amis, une bière à la main (hé oui, il faut bien se mélanger aux coutumes locales) et je tente tant bien que mal de me mêler à leurs conversations légères. Malgré mes effort, mes pensées sont toutes concentrées vers une seule et même personne : William. Depuis qu'Evy était arrivée en ville et que je l'avais parfois à la maison les week-end, il m'était difficile de ne pas penser à lui, aux Fisher, à la vie que l'on avait. Je porte le verre à mes lèvres et le descend cul sec, espérant que ça chasserait toutes ces pensées de mon esprit. Alors que je redresse ma tête une fois la bière finie, je crois apercevoir quelqu'un dans la foule, non loin du bar...était-ce mon imagination ? Je veux dire, à force de penser à lui, c'était normal que je crois l'apercevoir, pas vrai ? Oui c'était sans doute ça. De toute façon, il était encore à Jacksonville, alors ça ne pouvait pas être lui. Pourtant, je reconnaitrais cette silhouette entre milles. Je pose mon verre, avant de me lever lentement, sans un mot pour Betty ou qui que ce soit d'autre, fendant alors la foule, le regard rivé sur celui que je crois reconnaitre. J'avance en poussant légèrement les personnes sur mon passage, mais je m'en contrefiche.

Plus je m'avance, plus mon rythme cardiaque s'accélère et plus la certitude s'affermit en moi. Arrivant par sa droite, je reconnais son nez, ses épaules, sa nuque, ses cheveux...C'est lui, j'en suis certaine. Enfin arrivée à son niveau, je porte ma main sur son épaule droite, l'incitant à me faire face, avec de lui sauter au cou sans plus de cérémonie. Oui je sais, c'est étrange pour une fille qui ne donne presque plus de nouvelles depuis des mois, mais le voir là, dans mon univers après toutes ces soirées passées à penser à lui, me réjouit vraiment. J'ignore les personnes avec qui il conversait ou les autres qui nous entouraient...je n'en ai strictement rien à faire ! Mes bras glissés autour de son cou, hissée sur la pointe des pieds, j'enfouis mon visage dans son cou, toujours un peu incrédule quant à sa présence sur mon campus, avant de marmonner quelque chose qui doit ressembler à

- Bon de te voir...Tu m'as manqué Le tout en français, comme à chaque fois que mes paroles sortaient tout droit du fin fond de mon cœur. C'était comme une sorte de réflexe : surprise, colère, déception...les premiers mots étaient toujours en français. Son odeur parvient très rapidement jusqu'à mes narines, m'apportant une agréable sensation familière, comme si tout cela était tout à fait normal...l'était-ce ? Était-ce normal que je saute à son cou de cette façon ? Je l'ignore. Tout ce que je sais, c'est que j'en avais fichtrement besoin.


© Pando


Dernière édition par Lysandre Marinier le Dim 24 Avr - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other   Jeu 21 Avr - 12:50

Trying to find a way back to each other


Lysandre x William
★★★★★★


La vie étudiante est tellement speed à Tampa qu'on ne saurait s'y retrouver. Et pourtant, William adore ce rythme de vie et la qualité du campus. Arrivé depuis peu en ville, il s'est très vite fait à cette nouvelle vie. Sa colocation toute récente avec sa petite sœur est encore complexe et il doit apprendre à vivre de nouveau avec elle, qui n'est plus une fillette. Evy est devenue une jeune femme responsable, qui étudie au lycée de la ville. Lui ne sait pas trop comment s'y prendre mais ne passe pas vraiment de temps à l'appartement, trop occupé par les cours et le rattrapage de ce qu'il n'a pas vu encore en déménageant ici. Les programmes sont les mêmes mais l'ordre des sujets change selon les universités, alors le brun doit encore s'adapter. Cela ne l'empêche pas de s'être déjà fait des amis, notamment Alison, cette jolie blonde qui s'affaire à lui donner ses notes pour qu'il ne perdre pas de temps. Elle est gentille, tout comme les gens de sa classe avec qui il partage quelques points communs. Jasper, un mec de sa classe, joue lui aussi de la guitare, ce qui les a rapproché naturellement et les conversations musique vont bon train.

Ce soir, William est invité par ses camarades à une petite soirée dans un bar. Il ne connaît pas le Chill Out encore mais sent qu'il va l'apprécier. La communauté étudiante est très présente ici, c'est agréable et ça change des cours. Dans ce contexte, il s'est préparé, refusant gentiment la proposition d'Alison de venir le chercher. C'est une jeune femme charmante mais un peu entreprenante et le Fisher n'est pas libre. Il rapporte à certains qu'il a déjà une copine et qu'il est là pour la rejoindre. En effet, Lysandre étudie dans cette université, elle fréquente ces gens. Il ne l'a pas revu depuis qu'elle a quitté Nice, des mois plus tôt, mais il sait qu'il va la trouver à Tampa et qu'ils pourront reprendre leur relation. Il l'espère sincèrement, malgré l'éloignement qui les sépare et le silence de la brunette. C'est dingue ça ! Elle ne répond pas à ses messages, peut-être occupée par ses à côtés. Pour lui, l'inquiétude est présente, il se demande si la pause n'est pas trop longue, si elle ne veut pas rompre avec lui tout simplement. Son cœur se serre à cette pensée mais il tente de ne pas laisser ses sentiments interférer avec la soirée.

Entrant dans le bar, il se faufile jusqu'à ses amis. Toute la fac est réunie ici, c'est fou ! On lui propose de prendre une bière et William accepte volontiers, cherchant à sortir ses révisions et Lysandre de sa tête pour ce soir. Il pourrait aisément craquer pour Alison, elle est très jolie, mais non, il ne s'intéresse pas à elle et encore moins ce soir.
Et puis, doucement, une main se pose sur son épaule. Un frisson le parcours, elle est toujours sensible depuis l'opération. Mais lorsqu'il se retourne, toute douleur s'efface et ses yeux laissent apparaître la surprise. Malgré le fait qu'elle lui saute au cou rapidement, le brun a la temps de détailler le visage de Lysandre et l'émotion le submerge. Il enserre sa taille, enfouissant à son tour son visage dans les cheveux de la demoiselle. Cette étreinte lui fait tellement de bien, son cœur fond comme à leur première rencontre. Plus rien ne compte et même les paroles et sifflements appréciateurs de ses amis ne parviennent pas à ses oreilles. Elle est là. Il lui caresse doucement les cheveux alors qu'elle lui dit qu'il lui a manqué, dans un Français qui le surprend légèrement au premier abord, il doit se remettre cette langue en tête, n'étant pas sa langue maternelle et ne l'ayant pas pratiqué depuis son retour. « Toi aussi tu m'as manqué, ma puce. » dit-il en embrassant tendrement sa joue. Il se détache légèrement d'elle, sans pour autant lâcher sa prise sur ses hanches. « Tu es magnifique ! Je suis heureux de te voir. » William sourit comme il ne l'a pas fait depuis longtemps. Oubliant la présence de ses amis, il cherche du coin de l’œil un endroit moins bondé pour lui parler. Il est venu à Tampa pour ça après tout alors pourquoi pas ce soir. « Tu es venue avec des amis ? »

Revenir en haut Aller en bas


date d'inscription : 24/02/2016
messages : 438
pseudo/surnom : Lenou
copyright : Tag...ounette ^^

avatar : Lily Collins
DC : Chui pas schizo
age du personnage : 28 ans
Porte monnaie : 364

MessageSujet: Re: William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other   Dim 24 Avr - 22:16



❝Trying to find a way back to each other❞
William & Lysandre


Je devrais être paniquée à l'idée de le voir là, surtout après mon silence radio de ces dernières semaines. Je devrais être gênée, embêtée, embarrassée, mais non, rien de tout cela, bien au contraire. William était mon ami avant toute autre chose, mon repère et mon pilier dans tant de situations, que mon affection et mon attachement pour lui surpassent largement ma culpabilité à son égard. Du moins pour le moment. Le visage enfouit dans son cou, j'ai l'impression que le temps s'arrête. Cela peut paraitre cliché je le conçois, mais c'est la simple et pure vérité. Cela fait des semaines que malgré mes efforts, je ne pense qu'à lui, qu'à nous, cherchant désespérément une issue positive à cette situation, m'accrochant de toutes mes forces à ce lien si spécial qui nous unissait à l'époque...des semaines passées à me torturer l'esprit et le coeur...le voir là maintenant est un vrai soulagement. Le temps d'un instant, j'en oublie notre situation et prend un immense plaisir juste à me réjouir de le voir, à sentir sa présence, à sentir ses bras autour de moi. Je m'attends à ce qu'il me repousse...il serait en droit de le faire après tout, vu ma façon d'agir avec lui ces derniers temps. Mais au lieu de cela, je le sent m'enserrer tendrement et mon coeur s'emballe. Je sens tant de tendresse et d'affection dans cette étreinte que je me dis que c'est la réponse à mes questions. Toutes ces semaines passées à m'interroger étaient parfaitement inutiles. Il me suffisais d'être tout contre lui pour que mon esprit s'apaise. Etait-ce pour autant de l'amour ? Je veux dire était-ce pour autant l'amour avec un grand "A", ou était-ce une immense affection, un besoin de l'avoir avec moi...sans que je ne m'en rende compte, mes questionnements reviennent insidieusement à mon esprit, alors que j'entends "ma puce" passer ses lèvres. Il n'y avait que lui pour m'appeler ainsi et ce surnom me revoit à nous, à cette vie qui était la notre à Nice, vie que j'avais saccagé et envoyé aux oubliettes, le mettant à l'écart. Il relâche son étreinte et je repose mes pieds à plat sur le sol, détaillant ses traits avec envie. Il était toujours aussi beau. Sans que je ne le contrôle ou ne m'en rende compte, je porte ma main à sa joue, que je caresse tendrement, ignorant toujours allègrement les paires d'yeux posées sur nous.

J'imagine que toute ma tablée d'amis doit être en train de nous dévorer des yeux, cherchant à savoir le pourquoi de ce départ si dramatique, mais je m'en fiche. Betty doit savoir qui il est...je lui rabat les oreilles presque tous les jours avec William, à coup de "il me manque mais...je ne sais pas". "Est-ce que tu l'aime" était en général la seule question à laquelle je ne parvenais pas à répondre. Quoi qu'il en soit, ma réaction à son compliment ne se fait pas attendre : mes joues s'empourprent, comme si j'étais une ado de seize ans à nouveau, comme là première fois qu'il m'avait dit une chose de la sorte.

- Merci... Je marmonne alors, en caressant sa joue de mon pouce...il parait que les habitudes ont la dent dure. Je pouvais en faire le constat.
Si j'étais ici avec des amis ? Je hoche la tête par la positive, avant de calculer pour la première fois, les personnes autour de William qui me regardaient, un sourire plein de sous entendu accrochés à leurs lèvres Toi aussi apparemment. Je lâche avec un petit sourire. Mais comment faisait-il pour avoir des amis ici ? Et puis que faisait-il ici ? Etait-il venu avec ces personnes ou les avait-il rencontrée ici ? Il me faut des réponses. Ma main quitte sa joue pour venir attraper la sienne Suis-moi ! Je dis avec empressement, avant de l'entrainer à l'extérieur du bar, direction le ponton non loin de là. Sur le chemin, je ne peux m'empêcher de tourner régulièrement la tête vers lui, incrédule quant à sa présence à mes côté. Sa main toujours captive de la mienne, je la caresse délicatement de mon pouce, affichant un sourire béat a chaque fois que mes yeux se posent sur lui. A son simple contacte, je redeviens la Lysandre jeune insouciante et spontanée, et je parviens tant bien que mal à contenir mes angoisses et mes questionnements. Mais à peine sommes nous arrivés au bord de l'eau, mon coin préféré du campus, je l'incite à s'installer sur un des bancs présents, me pose rapidement à côté de lui, sa main toujours dans la mienne, avant de le bombarder de questions Qu'est-ce que...comment...depuis combien de temps... Du moins j'essaie, mais elles se bousculent un peu dans le désordre. Je lâche donc un petit rire, avant de reprendre Désolée. Qu'est-ce que tu fais là ? Est-ce que Evy sait que tu es là ? Tu es là depuis longtemps ? Une fois de plus, je ne peux m'empêcher de porter ma main à sa joue et de rajouter comme dans un soupire Bon sang, qu'est-ce que tu m'a manqué...  


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other   Dim 8 Mai - 14:26

Trying to find a way back to each other


Lysandre x William
★★★★★★


Sans s'en rendre compte, William venait de changer de monde, comme projeté des années en arrière, dans un tout autre cadre. Lysandre collée à lui, c'est comme s'ils ne s'étaient jamais quittés. Elle lui rappelle tellement de bonnes choses, tant de souvenirs et de bonheur! Il n'en croit presque pas ses yeux, tant la surprise est grande. Lui qui voulait se la sortir de la tête, la voilà devant lui, à lui caresser la joue comme si tout était normal entre eux. Le silence des derniers jours ne compte plus, il ne pet pas lui en vouloir d'être occupée à se remettre de la mort de sa mère en gérant son blog et ses cours. Ils en viennent à réaliser qu'il y a du monde autour d'eux et lorsque Lysandre lui rappelle qu'il est venue accompagné, il ne peut retenir un coup d’œil à ses camarades. Chacun d'entre eux a entendu parler de cette demoiselle comme étant la huitième merveille du monde, la rencontrer dans ce bar alors que rien n'était planifié devait en ravir certains. Les quelques jeunes femmes présentes dans leur groupe étaient mitigées. Leurs sourires étaient sûrement sincères pour le couple, mais on en voyait une ou deux un peu déçue que sa copine ne soit pas imaginaire. En revanche, Alison ne se laissait pas démonter pour si peu et faisait comme si elle n'avait rien vu de leur étreinte. Elle en pince pour William depuis qu'il lui a demandé s'il pouvait s'asseoir à côté d'elle dans son premier cours. Et dire qu'autrefois, il n'avait pas confiance en lui et se demandait s'il plaisait aux filles. Vu sa situation physique et son caractère facile à vivre, il avait confiance et avoir son adorée à ses côtés le rendait plus confiant.

Lysandre lui prit la main et lui demanda de la suivre à l'extérieur. Le brun lança un œil à ses camarades comme pour leur promettre de leur payer une tournée pour les remercier de l'avoir forcé à sortir ce soir et il quitta le bar en suivant son amie. Heureusement qu'elle lui avait attrapé la main gauche, il en aurait souffert autrement. Il ne parvenait pas à détacher son regard d'elle, ne sachant pas ce qui allait se passer. Il ne dit rien jusqu'à ce que la jeune femme se stoppe vers un banc, lui intimant de s'asseoir avec elle. Obéissant, William lui sourit tendrement. Enfin seuls ! Les questions se bousculaient dans la tête de son amie et sa façon de tenter de poser des questions le fit sourire, presque rire. Tout ça lui avait manqué et il se comprenait ce qu'elle demandait sans qu'elle n'ait besoin de reformuler. Néanmoins, elle le fit, comme pour remettre dans l'ordre dans son esprit. William passa sa main près de son visage, replaçant une mèche des cheveux de sa belle derrière son oreille, ce qui ne devait pas aider la brune à réfléchir mais qui plaisait tellement au jeune homme qui profitait de la beauté de son visage. Beaucoup d'interrogations auxquelles il se doit de répondre, car il n'a prévenu personne à part sa sœur de sa venue à Tampa. Une fois de plus, elle laisse son cœur parler pour elle et exprime son manque.

« Je ne suis pas là depuis très longtemps, deux petites semaines. Evy le sait, oui, nous sommes en train d'emménager. »dit-il comme si tout était banal au possible alors que la situation était bien plus complexe. Evadora et lui avaient toujours eu un peu de mal à s'entendre enfants, ne trouvant pas leur intérêt dans l'affaire. Avec le temps, c'est passé et l'amitié qui unit sa petite sœur à Lysandre lui a fait réaliser qu'elle était importante dans sa vie, qu'elle méritait bien plus que ce qu'il pouvait lui apporter. Alors leurs liens se resserrent petit à petit, ils se soutiennent bien plus aujourd’hui. « Je suis venu à Tampa pour terminer mes études mais... je suis surtout venu pour toi. » L'homme prit doucement la main de sa bien-aimée, entrelaçant leurs doigts. « Tu me manquais tellement... Je sais que tu as besoin de temps, mais je n'en peux plus d'être si loin de toi... » Les hommes ne parlent pas beaucoup de leurs sentiments en règle générale, mais lui est une exception, il parle et ouvre son cœur, il ose tout et ferait n'importe quoi pour que l'amour triomphe de tout. Son estomac est rempli de papillons comme lorsqu'il a passé l'été à Nice avec elle, son amour ne s'est jamais amoindri et jamais il ne s'est posé de questions concernant leur couple. Il l'aime vraiment, malgré la distance, malgré le décès de Madame Marinier.

Revenir en haut Aller en bas


date d'inscription : 24/02/2016
messages : 438
pseudo/surnom : Lenou
copyright : Tag...ounette ^^

avatar : Lily Collins
DC : Chui pas schizo
age du personnage : 28 ans
Porte monnaie : 364

MessageSujet: Re: William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other   Jeu 19 Mai - 18:21



❝Trying to find a way back to each other❞
William & Lysandre


Installée dans mon coin préféré du campus, je savoure cette vision : William, mon William était là, avec moi. Je ne pouvais que m'en réjouir. Il avait tenu une place si importante dans ma vie pendant si longtemps, qu'être loin de lui avait été atrocement douloureux pour et ce, bien que j'ai moi-même été à l'origine de cette situation. Premier amour, petit ami, amant, fiancé potentiel, meilleur ami, confident...il porte tellement de casquette, que le revoir réjouit mon coeur. Cependant, une fois la surprise de sa présence passée, mes angoisses et mes questionnements trouvent un moyen pour se frayer un nouveau chemin vers ma tête et vers mon coeur, ternissant un peu ces instants si délicieux. Malgré tout, je parviens encore à les maintenir à distance, prenant le temps de lui en demander davantage sur les raisons de sa présence ici...avec moi. Il avait refait son apparition dans mon monde depuis deux semaines maintenant et je n'en savais strictement rien. Mes yeux s'écarquillent en entendant qu'il s'était installé avec Evy, en réalisant a quelle point une telle chose relevait du miracle. S'il y avait bien une chose que je savais, c'était que les relations étaient parfois un peu tendues entre les enfants Fisher, alors les imaginer vivant sous le même toit avait quelque chose d'assez surprenant. Il devait vraiment y avoir une sacrée raison pour les y pousser et j'aimerais bien savoir laquelle.

Je crois cependant que ce n'est pas vraiment le temps pour aborder cette partie de l'histoire. En effet, il semblerait plutôt qu'il soit le temps de comprendre pourquoi lui était ici. Il était donc là pour ses études...bien...quoi que. Mon coeur manque un battement en entendant la suite de sa déclaration ...je suis surtout venu pour toi. J'ai des palpitations et je sens une violente vague de chaleur s'emparer de tout mon corps. Je m'accroche à son regard pour ne pas me faire emporter par la tornade de sentiments qui s'empare alors de moi, tandis que mes yeux se mettent à briller d'émotion. Voilà. C'était exactement pour ça que j'évitais ses appels et que je ne voulais pas le voir : pour ne pas entendre ce genre de chose, pour ne pas être confrontée de cette façon à son amour, à sa douceur...à sa personne si merveilleuse. Il attrape ma main et nos doigts s'entrelacent. Mon regard quitte alors le sien pour se poser sur ce contact à la fois si naturelle et si étrange. Je sers sa main dans la mienne et la caresse doucement de mon pouce, comme pour en éprouver le contact, pour m'assurer que ce n'était pas une hallucination ou que sais-je encore. Sa voix m'incite à reposer les yeux sur lui Tu me manquais tellement... Je sais que tu as besoin de temps, mais je n'en peux plus d'être si loin de toi... Un soupire rapide s'échappe de mes lèvres, tandis qu'une petite larme passe la barrière de mes cils.

Tout ce qu'il disait là, je le ressentais au plus profond de mes entrailles car il en était de même pour moi. Alors pourquoi tout ça ? Pourquoi cette distance? Pourquoi ces questions ? Pourquoi tous ces doutes ? Je n'en savais rien. Mais tout ça était bel et bien là et ce, que je le veuille ou non. Malgré tout, sa déclaration me touche en plein coeur...comment pourrait-il en être autrement vu l'amour que je lui portait encore ? Sans vraiment y réfléchir, je porte ma main à sa joue et m'approche rapidement de lui, posant délicatement mes lèvres sur les siennes en un baiser doux mais intense, qui a étrangement l'effet d'une brulure sur ma peau. Qu'était-ce donc que ce geste ? Celui d'une jeune femme amoureuse ? Une tentative de le faire taire ? Une façon de lui répondre que tout ce qu'il ressentait était réciproque, mais que j'étais pour le moment, incapable d'en dire davantage ? Etait-ce une seule de ces choses ou toutes à la fois ? Une fois de plus, je n'en ai aucune idée. Je pose mon front contre le sien, reprenant tant bien que mal mon souffle, et cherchant quelque chose de beau ou d'intéressant à dire, mais la seule chose qui me vient est

- Tu m'as manqué... Oui je sais...je l'ai déjà dis et redis encore et encore, mais c'est sur le coup, la seule et unique chose dont je sois entière sûre. Je ne veux pas lui mentir en inventant des choses dont la certitude serait plus qu'approximative, et encore moins lui faire de mal. Alors je m'accroche à ça, la seule chose dont je sois pleinement sûre. Cependant, je me doute bien que ces quelques mots ne doivent pas lui suffire, alors je rajoute Je suis heureuse de te voir...ici...je suis contente que tu sois là... Ma main quitte sa joue afin de retrouver la sienne que j'agrippe fermement, avant de finir par décoller mon front du sien. Je détourne le regard quelques secondes, alors qu'un sourire légèrement saracastique étire mes lèvres et qu'une remarque traverse mon esprit Je suppose que ce n'était pas comme ça que tu imaginais cette soirée pas vrai ? Il n'avait sans doute pas prévu que je débarque comme ça dans sa soirée pour y mettre un bazar sans nom...voilà une autre raison pour laquelle je ne voulais pas répondre à ses appels... 


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other   Mar 31 Mai - 11:42

Trying to find a way back to each other


Lysandre x William
★★★★★★


Cette soirée tournait au rêve idéal. Si on avait dit à William qu'il retrouverait dans ce bar la  femme de sa vie, il aurait été le premier à s'y trouver, avant même l'ouverture ! Lorsqu'elle avait attrapé sa main, plus rien n'avait compté que d'être seul avec elle, afin de rattraper le temps perdu, d'exprimer ce qu'il ressentait. Jamais aucune fille ne lui avait fait cet effet-là, pas même sa première petite amie. Elle était particulière, il ressentait quelque chose qui le dépassait. Ses amis devaient se demander ce qui s'était produit et certaines personnes seraient déçues de le voir s'enfuir avec une fille alors qu'elles tentaient de le séduire.
Les deux amants se retrouvèrent sur ce banc, dans l'intimité la plus totale et l'homme put alors libérer son esprit de ces mots qui lui brûlaient les lèvres depuis des mois. Le manque de l'autre, la peur de la perdre définitivement, la compréhension de son état, tout lui passait par la tête mais en cet instant, il voulait simplement lui faire comprendre qu'il l'aimait et qu'il était là pour elle.

Lysandre relâcha l'étreinte de leurs doigts pour venir poser sa main chaude sur sa joue, se rapprochant doucement. Le cœur de William s'emballait comme à leur premier baiser tandis que les lèvres de la brunette se collaient contre les siennes. Ce n'était qu'un simple baiser tout ce qu'il y a de plus tendre, mais c'était la signature que leur amour était encore présent. William resta collé contre elle un instant, jusqu’à ce que sa belle se détache en posant son front contre le sien. Le Fisher ferma les yeux pour graver ce moment dans sa mémoire, dans son cœur comme une victoire, un pas vers elle. Un sourire naquit sur ses lèvres alors que Lysandre lui disait être heureuse. Elle reprend sa main et il ne la lâche plus, sentant les émotions de sa dulcinée. Elle était tellement belle...

Son humour reprit le dessus alors qu'elle touchait juste quant à ce qu'il attendait de cette soirée. « C'est vrai. » dit-il en échappant une sorte de rire dans un soupire. « Ils m'ont traîné ici pour me détendre et me faire découvrir le campus. La surprise est vriament agréable. » dit-il en caressant de son pouce la main de sa douce. « Comment tu vas ? Est-ce que tu te plaîs ici ? » demanda William, plus pour savoir si elle se remettait du décès de sa mère que pour véritablement connaître son point de vue sur l'université. Il s'inquiétait énormément pour elle et monsieur son père aussi. Les deux hommes étaient toujours en contact, il considérait William avec beaucoup d'égards, comme la personne digne d'être avec sa fille, ce qui le rassurait d'un côté. William est un peu le gendre idéal, il avait été un invité particulièrement charmant et aidant, s'intégrant à la perfection à la famille et faisant des efforts souvent récompensés. Ils ne l'avait jamais vu ivre ou irrévérencieux. Monsieur Clearson se serait certainement demandé ce qui lui était arrivé pour se retrouve avec une belle balafre à l'arcade et une épaule brisée, lui qui faisait toujours attention à sa santé. On ne laisse pas tomber ses amis et peu importe qu'il se soit fait envoyer promener à travers une fenêtre, il avait tout fait pour défendre son amie de son sale porc de petit-copain. La femme tient une place importante dans sa vie, en particulier Lysandre bien entendu qui détient le rôle le plus capital dans son existence. Il ne s'imagine pas sans elle et leur relation n'étant plus aussi officielle mais pas non plus terminée, il ne passera pas à autre chose, il en est incapable puisqu'elle est, pour lui, sa petite-amie.

Revenir en haut Aller en bas


date d'inscription : 24/02/2016
messages : 438
pseudo/surnom : Lenou
copyright : Tag...ounette ^^

avatar : Lily Collins
DC : Chui pas schizo
age du personnage : 28 ans
Porte monnaie : 364

MessageSujet: Re: William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other   Sam 4 Juin - 23:28



❝Trying to find a way back to each other❞
William & Lysandre


Les habitudes ont la dent dure à ce qu'il parait, et je ne peux que le remarquer. A son simple contact, nos habitudes de couple reviennent avec un naturel déconcertant. Un baiser, une caresse...tout cela semble totalement normal, comme si rien n'avait vraiment changé, et pourtant, pourtant, il y avait bien une chose qui avait changé dans l'équation : moi. Moi j'avais changé, moi et mon cerveau qui refusait de se poser plus de cinq minutes, moi et mes pensées confuses et embrumées, moi et mes remises en question constantes. C'était bel et bien moi le problème dans toute cette histoire. La tendresse était, de toute évidence, encore présence et peut-être même que l'amour l'était encore, mais tout cela était totalement couvert par mes états d'âme. Quoi qu'il en soit, les habitudes ont en effet la dent dure. Mes lèvres posées contre les siennes semble parfaitement à leur place et ma main prisonnière de la sienne est comme à la maison et ce, remise en question ou non. William tenait toujours une place plus qu'importante dans ma vie et tout cela ne pouvait que me sembler naturel et normal.

Je parviens à me détacher de l'émotion de se moment, pour adopter un regard un peu plus pragmatique sur les événements, relevant alors le fait qu'il n'avait sans doute pas prévu de terminer sa soirée avec moi, sur ce banc au bord de l'eau. Le rire qui s'échappe alors de ses lèvres me tire un sourire supplémentaire, presque malgré moi. Son sourire et le son de son rire ont toujours eut un effet monstre sur moi : je n'ai jamais pu y résister et ce soir n'y fait pas exception. William fait partie de ces personnes dont le visage change radicalement avec un simple sourire, devenant encore plus charmant, plus avenant, plus...lui-même.

Il avait apparemment besoin de se détendre, ce qui expliquait sa présence dans ce bar, et je ne pouvais que le comprendre...une partie de moi ne peut s'empêcher de penser que j'avais une responsabilité, n'était-ce que minime, dans sa tension. J'imagine bien sur que sa nouvelle colocation avec Evy doit y être pour beaucoup, mais avoir une relation en suspend, indéterminée, avec une fille compliquée et indécise devait quand même peser dans la balance. Malgré tout, il s'inquiète pour moi...du grand William ! Je m'empresse donc de répondre

- Ca va ! Les cours se passent bien et j'ai pas mal de boulot avec le blog, donc j'ai rarement le temps de réfléchir... bien que je trouve quand même toujours le temps de me prendre la tête. Je garde bien sûr la seconde partie pour moi, afin de ne pas l'inquiéter davantage, avant de poursuivre Je fais la couverture d'un petit magazine le mois dernier d'ailleurs ! je précise avec entrain, comme une enfant montrant son dessin à ses parents. J'ai un coloc, un type insupportable, mais pas bien méchant...Evy l'a rencontré et elle ne l'aime pas beaucoup d'ailleurs ! Un petit rire amusé s'échappe de mes lèvres en repensant à la rencontre entre ces deux là...une ado qui a tendance à détester tous les être humains de sexe masculin, qui rencontre le spécimen masculin le plus agaçant que cette terre ait portée...c'était très drôle à voir.

Cependant, dans les nouvelles à donner, ma mère traverse mon esprit, ôtant le sourire que j'avais jusqu'alors. Je baisse légèrement la tête, avant de poursuivre avec franchise Elle me manque...beaucoup...tous les jours... sans prendre la peine de préciser de qui je parlais. Il savait très bien de qui je parlais. Je marque une pause, sentant les larmes me monter aux yeux, comme à chaque fois que j'évoquais la mort de ma mère, tandis que je mords nerveusement l'intérieur de mes joues pour les forcer à s'abstenir de me perturber d'avantage, la seule parade que j'ai trouvé au fil du temps. ...mais je fais avec...ou plutôt sans... Oui, plutôt sans. Faire sans elle était une torture quotidienne pour moi. Elle était ma confidente, celle avec qui je partageais tout...vraiment tout. Une femme d'une grande sagesse, d'une tendresse incroyable, attentionnée, douche, à l'écoute...elle aurait vraiment su comment m'aider à me sortir de tout ça, c'était certain.
J'essaie de chasser son fantôme de mes pensées en secouant doucement la tête, avant de passer ma main dans mes bouclettes un brin désordonnées, et de lui retourner la question. Et toi ?...Que penses-tu de Tampa ? Jacksonville ne te manque pas trop ?

Dans le fond, je n'ai que faire de ce qu'il pense de Tampa, tout comme je sais pertinemment qu'il en est de même pour lui. Malgré le naturel de notre contact physique, il reste de nombreux non-dits, de nombreuses choses qu'il nous faut régler, des questions à aborder, questions qui me taraudent et me torturent l'esprit...mais il est sans doute un peu tôt pour cela. Alors Tampa et les nouvelles les plus récentes étaient très bien pour le moment.



© Pando
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other   Mar 26 Juil - 19:01

Trying to find a way back to each other


Lysandre x William
★★★★★★


Tout était presque normal, comme une de leurs soirées à Nice, avant. Le baiser qu'elle lui avait offert faisait encore écho en lui, cette chaleur ne le quittant pas, ses yeux brillants de bonheur au souvenir proche de ce contact. Il aurait voulu l'embrasser encore, oublier tout le reste et faire sa vie avec elle, sur ce banc, s’adonnant à sa passion pour sa belle. Mais le temps était d'abord aux nouvelles, parce que William devait savoir comment elle allait, c'était bien plus important que ses sentiments pour l'instant. Et la brune répondit, le soulageant quelque peu. Il avait suivi son blog tous les jours depuis sa création, il appréciait le succès de celui-ci et ne se cachait pas de le partager à ses nouvelles amies qu'il s'était fait ici. « Une couverture de magazine ? C'est génial ! Félicitations ! » s'exclama-t-il en resserrant sa prise sur sa main. En revanche, le fait qu'elle partage un appartement avec un autre homme lui fit détourner un peu le regard. Il garda son sourire mais il était plus pâle, moins naturel sur ses lèvres. Ses entrailles se tordaient à mesure que les questions frappaient dans son crâne. Qui était-il ? Pourquoi Evy ne lui avait rien dit ? Était-il séduisant ? Et s'il se passait quelque chose entre eux ? Non... C'était impossible, elle était fidèle, pas le genre à se taper un gars en sachant qu'un autre est de l'autre côté de la porte, attendant qu'elle ouvre pour lui donner une réponse.

Will tenta de sortir ce type de son esprit et ne dit rien jusqu'à ce qu'elle poursuive sur le sujet de sa mère. Son cœur se serre à l'évocation de ce manque que la brune ressent. Le jeune homme aimait beaucoup la mère de sa petite-amie, elle était toujours souriante et attentionnée. Quand il vivait chez eux, c'était un peu comme avoir une deuxième maman, une femme qui s'occupait de vous faire oublier le mal du pays et avait un accent adorable quand elle parlait anglais. Quand elle avait appris pour leur couple, ses yeux s'étaient posés sur William, il ne l'oublierait jamais. C'était un mélange de tendresse et de prévenance. On lisait clairement sa joie, son approbation tout autant qu'une mise en garde. Mise en garde que le père de Lysandre lui avait dit à voix haute. Ne jamais lui briser le cœur. Ça non, il en était incapable ! Des quelques filles qu'il a connu, elle est celle qui lui fait se sentir bien, unique, capable de tout. Elle aurait plus de chances de le briser lui que l'inverse !
Le Fisher caresse doucement le bras de sa belle de ses doigts, un geste apaisant et délicat. Il aurait pu la prendre dans ses bras, mais Lys voulait se montrer forte et si elle se retrouvait dans le confort de ses bras, ce n'était pas certain qu'elle parvienne à le faire.

« Elle est avec toi, dans ton cœur. » assura William en lui souriant, confiant. Lysandre avait un cœur immense, elle se remettrait sans jamais oublier sa mère, celle-ci serait fière d'elle. Il aurait pu l'écouter parler durant des heures, mais c'était apparemment son tour de raconter son expérience de Tampa. « Oh, c'est pas si loin, ça va ! J'ai pu revoir des potes de lycée avant la reprise des cours, c'était chouette. Dylan bosse en ville et une amie est en cours avec moi, ça aide à pas se sentir trop seul. » avoua-t-il sans mal. C’était plus dur quand il était en France, ses proches lui manquaient, en particulier ses parents et son meilleur ami. Dylan et lui étaient comme des frères, il était heureux que lui aussi soit dans les parages. Lys l'avait déjà rencontré et avait pu constater l'atmosphère joyeuse entre les deux hommes. Il parlait très mal Français, mais c'était hilarant, il se souviendrait de ses vacances à Nice !

« T'as pu vite fait voir les gens de ma promo, y sont cool. Mais quand je te vois, plus rien ne manque à a vie. » Sur ces bonnes paroles, le brun ne pu se retenir d'effectuer un rapprochement conséquent, déposant un baiser d'une tendresse et d'un amour palpable avant de se détacher. « Je t'aime tellement. » lui dit-il dans un français presque parfait, son pouce s'attardant sur la joue de la demoiselle.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other   

Revenir en haut Aller en bas
 
William & Lydandre ❥ Trying to find a way back to each other
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE KARAOKE FUNKYSIZE 1
» Votre Morceau FUNK du moment
» William Alwyn (1905-1985)
» William Russo
» William Christie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We are Young :: 
❧ Carte des cocktails
 :: Se tenir au courant :: → Archive Version 1
 :: Les RP
-
Sauter vers:  
Perdu ? Cliques sur le plan !
Quel temps fait-il à Berkeley?
Rencontre les Alpha
Les accueillir

A caliner

La Corde
Les Grecs
Les
entreprises
Meilleurs
joueurs
City.......500pts
Univ......500pts
Kappa.......0pts
Alpha.......0pts
Sigma......0pts
Omega.....0pts
Gamma....0pts
Theta.......0pts
Smart Tech....0pts
Global Group.......0pts
Nom....0pts
Nom....0pts
Nom....0pts
Nom....0pts
Nom....0pts