AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire d'Abi !!! Clique ICI pour le lui souhaiter !!! Smile

Partagez | 
 

 aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Sam 11 Juin - 11:24




Richardson Bailey
« featuring Tyler Hoechlin»


Carte d'identité

NOMRichardson PRÉNOMBailey SURNOMBai’ AGE28 ans DATE & LIEU DE NAISSANCE09/06/1988 à New-York ORIENTATION SEXUELLEHomosexuel STATUT CIVILCélibataire EMPLOIBarman, ex-militaire(liste des métiers ICI) GROUPERachel green

LOYALTÊTUMETICULEUXRENFERMEPROTECTEUROBSTINEFRANCBAGARREURCOURAGEUXPEUT SE MONTRER HAUTAIN À PREMIÈRE VUE
 


Tu es plutôt ...

[] Plage ou [x] Canapé
[X] Café ou [] Thé
[X] Cinéma ou [] Film en plein air
[X] Baignade ou [] Bronzette
[X] Série télé ou [] Film
[] Vêtements de plage ou [X] Tenue de soirée
[X] Crème glacée ou [] Smoothie frais
[] Baignade ou [X] Sport aquatique



Bailey tient son prénom des liqueurs irlandaises du même nom, parce que soi-disant ses parents en ont bu le jour où ils l’ont conçu. (+) Il a toujours été attiré par le monde militaire, depuis tout petit. (+) C’est un accro à l’adrénaline, au sport, il ne se passe pas une journée sans qu’il ne fasse pas de sport. (+) Il préfère le salé au sucré. (+) Il est arrivé à Tampa pour commencer une nouvelle vie et s’éloigner de son passé un peu trop envahissant. (+) Il porte toujours une veste en cuir (+) Ses insignes pendant sa carrière militaire sont accrochées dans un cadre sur son mur, tel un trophée. (+) Ils détestent les soulassons, ceux qui ne peuvent plus tenir debout, et pourtant il travaille dans un bar. (+) Depuis son retour de l’armée, il déteste être dans le noir complet, ça l’angoisse terriblement. (+) Il a deux chats, ça l’empêche de ressentir la solitude. (+) De prime abord, il peut sembler froid, mais c’est juste qu’il a du mal à faire confiance aux gens. (+) Ses nuits sont peuplées de cauchemars, il en est devenu insomniaque.



Creusons un peu plus.

Je suis de New-York, j’y ai passé toute ma vie, pratiquement. J’y i passé toute mon enfance, dans un cocon agréable, vivant une vie d’enfant tout ce qu’il y a de plus agr éable. J’étais le genre très populaire, avec une bande d’amis incroyable. J’étais celui qui protéger les plus faibles, n’hésitant pas à sortir mes poings quand il le fallait. C’était un de mes sacré défauts, comme disaient mes parents, j’étais un peu trop amateur de bagarre. C’est peut-être pour ça que j’ai toujours été fasciné par l’univers militaire. Je collectionnais tout ce que je pouvais dessus, j’étais fasciné par les gars que je voyais en uniforme, je rêvais d’être à leur place. À l’adolescence, j’ai commencé à faire du sport de manière intensive, pour être prêt physiquement. Mes parents, eux, voyant le chemin que je prenais ont essayé de m’en dissuader, ils préféraient que je fasse des études au lieu de m’engager dès mes 21 ans dans l’armée. Mais rien ni personne n’a pu m’enlever cette idée de la tête. Mais peut-être que j’aurais dû les écouter, finalement.
À mes 21 ans, dès le lendemain, même, je me suis engagé dans ‘armée. Mon plus grand rêve se réalisait enfin. J’allais devenir un militaire, un vrai de vrai. Ce ne fut pas difficile d’y entrer, j’ai réussi tous les test. Le fait est que je n’ai jamais eu peur d’affronter les choses qui m’arrivait. J’étais parfois un peu trop franc mais je n’avais pas peur de froisser les gens quand je savais que la raison était légitime. Mais en même temps, je savais respecter les ordres qui venait de plus haut de moi. J’étais tellement déterminé à être militaire que j’étais prêt à tout, littéralement. J’ai suivi une année de formation, assez dure physiquement, mais ça ne m’avait pas déplu, au contraire, j’aimais aller au-delà de mes capacités physiques et mentales, comme si j’avais quelque chose à me prouver. À la fin de la formation, j’ai intégré le régiment d’infanterie. Très rapidement, je me suis lié avec trois de mes camarades. Ils étaient ma famille lorsque j’étais en mission. On faisait attention à chacun. C’était une amitié forte pour deux d’entre eux, et un amour avec l’un deux, Steve qu’il s’appelait. Parce que oui, j’ai été homosexuel, et même si je l’assumais, je l’avais bien caché pour entrer dans l’armée, mais je n’étais pas le seul à le cacher, Steve en faisait partie. Ce fût le coup de foudre entre lui et moi.

C’est quand je suis allé sur le terrain, que ça a commencé à être la désillusion. Bien sûr j’étais parti avec Steve et mes deux amis, Michael et Asher. Nous étions inséparables, et, ensemble, nous avons vu les horreurs de la guerre. Aujourd’hui tout est plus… Sophistiqué, violent. La guerre est plus sournoise, on ne connaît pas vraiment nos ennemis, mais on doit les combattre quand même.  Ma première mission se passe en Irak, pendant la dernière année d’intervention de l’armée américaine là-bas. La mission fût plutôt un ‘succès’ dans notre régiment parti cette année-là, on a perdu peu de monde, même si on ne pourra jamais se réjouir de revenir tous ensemble… Depuis, on effectue des missions un peu partout en fonction des besoins.  On est intervenu en Syrie en 2011 également pendant quelques semaines. Mais la guerre la plus terrible est depuis 2014, contre l’Etat Islamique, et ce sera une guerre qui ne finira jamais, mais ce n’est que mon humble avis. Mon unité fût lâchée en Irak dès 2014. Ce fut une hécatombe, les pertes s’accumulait, et on avançait pas du tout, l’EI avait l’avantage, mais on ne perdait pas espoir. C’était une guerre terrible, car les islamistes pouvaient se cacher n’importe où et n’avait vraiment aucune pitié. Au milieu de tout ça, steve et moi continuions notre relation, quelque peu bancale car il n’y avait que Michael et Asher qui le savait. Ils nous couvrait quand on voulait se retrouver seul. C’est d’ailleurs un soir, en plein mois de juillet, alors que nous cherchions une cachette pour passer un moment à deux, que nous fûmes pris en embuscades. Ce fût rapide et violent, ils n’étaient pas nombreux mais efficaces, alors que je pensais que je n’allais pas m’en sortir, steve s’interposa entre le fusil et moi, prenant la balle fatale à ma place, me faisant tomber sous lui-, m’écrasant sous son poids. Je ne sais pas par quel miracle je m’en suis vraiment sorti, mais on m’a retrouvé le lendemain matin, en état de choc, totalement tétanisé, sous Steve, mort. J’avais perdu sous mes yeux l’homme que j’aimais, et je ne pouvais même pas en parler. Après une semaine de convalescence, je devais retourner sur le terrain. Je n’avais pas le choix, on ne pouvait pas se permettre d’avoir un homme en moins. Mais le sort continuait à s’acharner contre moi, j’en étais persuadé. C’est lors d’une opération commando, quelques semaines après mon embuscade, cette fois-ci, qu’au moment où on avançait vers une maison, quatre homme périrent en marchant sur un piège. Les bombes ont explosé en dessous d’eux, décimant les soldats. Parmi eux, il y avait Asher et Michael, moi j’étais derrière, témoins de ces explosions sans pouvoir rien faire que d’hurler. Je ne m’en suis pas remis de ces morts. Par souci de santé, on m’a renvoyé aux Etats-Unis, où j’ai décidé de donner ma démission. L’armée peut être un rêve, mais elle peut surtout détruire la vie d’un homme. J’ai vu ceux que je considérais comme ma famille mourir, et bien d’autres encore.

À mon retour à New-York, en 2015, la vie fût difficile. Mes nuits étaient hantées par toutes les morts dont j’ai été témoin. Steve, Michaël et Asher hantèrent tout particulièrement mes nuits. Ils laissaient un goût amer de culpabilité. Je ne supportais plus le noir total, ça m’angoissait, c’était un rappel de ce que j’ai vécu. J’étais très ‘instable’, je n’aimais pas que l’on me cherche des noises, j’en arrivais donc très vite au poing. J’avais l’impression que tout le monde me regardait de travers., qu’il voyait le traître que j’étais.

Je ne supportais plus la vie à New-York, c’est donc en trouvant un job de barman que je débarque à Tampa, en Floride, là où le soleil brillait constamment. Un nouveau départ, une nouvelle vie. Personne ne me connaissait, et c’est tant mieux. Personne ne sait ce qu’a été ma vie ces dernières années et il faut que ça reste ainsi. Je ne lie de liens avec personne, à part le strict minimum pour le travail. Je ne veux plus voir les gens que j’apprécie souffrir. C’est bien trop difficile.





 

Qui es-tu ?

PSEUDO OU TON P'TIT NOMMaev20/Maëva AGE26 Y.O D’OÙ VIENS TU ?Lille, pour encore un court terme TON PERSONNAGE EST:inventé. COMMENT NOUS AS-TU TROUVÉ ?par ma partenaire, Evan PRÉSENCE tous les jours, normalement UNE DERNIÈRE CHOSE A DIRE ? albino albino

Code:
<span class="pris">Tyler Hoechlin</span> → <span class="perso">Bailey Richardson</span>



Dernière édition par Bailey Richardson le Dim 12 Juin - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Sam 11 Juin - 13:38

Bienvenue, bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


date d'inscription : 21/04/2016
messages : 624
pseudo/surnom : Life Burns
copyright : avatar:©miss emi ; signa: à venir

avatar : Louis Tomlinson
age du personnage : 24 ans (15.01)
Porte monnaie : 860

MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Sam 11 Juin - 13:40

Welcooooooome par ici toi !! par contre, tu n'as pas posté ta fiche au bon endroit, normalement c'est par qu'il faut la poster, mais je pense qu'un admin te la déplacera au bon endroit quand ils passeront

_________________

more than friends

   love's in the air


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Sam 11 Juin - 13:53

oups, suis allée trop vite

MErci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas


date d'inscription : 07/05/2016
messages : 104
copyright : Shiya

avatar : Crystal Reed
DC : Nope
age du personnage : 25 ans
Porte monnaie : 98

https://leblogdunerouquine.wordpress.com/
MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Sam 11 Juin - 20:05

BIENVENUE à toi sur le forum Smile

_________________



Far away, I wanted you to stay

'Cause I needed .. I need to hear you say .. Been far away for far too long .. I keep dreaming you'll be with me and you'll never go | ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


date d'inscription : 20/02/2016
messages : 591
pseudo/surnom : Luluche
copyright : xMcFlurry.

avatar : Sophia Bush
DC : Ethan Callahan
age du personnage : 30 ans
Porte monnaie : 568

MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Sam 11 Juin - 21:23

Bienvenue parmi nous Smile
Je déplace ta fiche au bon endroit et te laisse choisir un groupe Smile

_________________
Pick me, choose me, love me +

   
I've got thick skin and an elastic heart. But your blade it might be too sharp. I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast. But you won't see me fall apart. Cos I've got an elastic hear. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Sam 11 Juin - 21:46

Merci beaucoup !

Je fais ça demain avec le reste de ma présentation
Revenir en haut Aller en bas


date d'inscription : 20/02/2016
messages : 384
copyright : blasphemy

avatar : Logan Lerman
age du personnage : 17 ans
Porte monnaie : 378

MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Sam 11 Juin - 22:07

Bienvenue parmi nous

_________________


I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Outside we're lonely but we are free We're misfits, rebels, we're creeps and freaks How come they've got it figured out While we're lost, waiting to be found Maybe we need something different now For every broken bone and every lie you've told Every time you're lost and you can't find home This is for the ones who always feel alone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Sam 11 Juin - 22:27

Bienvenue. Je suis trop contente que tu sois arrive. Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Dim 12 Juin - 16:59

MErci Frederick

Evan :
La perfection se fait attendre Woupsy
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Dim 12 Juin - 17:14

Surtout quand c'est Tyler en avatar.
Revenir en haut Aller en bas


date d'inscription : 20/02/2016
messages : 591
pseudo/surnom : Luluche
copyright : xMcFlurry.

avatar : Sophia Bush
DC : Ethan Callahan
age du personnage : 30 ans
Porte monnaie : 568

MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   Mar 14 Juin - 18:22


Fiche validée


Bienvenue petit Padawan
Eh oui ! Tu fais désormais partie de la très sélecte liste des membres validés ! BRAVO Mais ton aventure ne fait que commencer !

En effet, il est maintenant temps pour toi de prendre une importante décision : participer ou non à la guerre des clans ! Eh oui, comme dans toute université et dans toute ville, des rivalités cachées prennent parfois le dessus, alors que tu sois un étudiant ou un habitant, tu as le choix dans une liste de groupes qui te correspondront plus ou moins, groupe pour lequel tu te battra dans diverses activités. File donc PAR ICI pour faire ton choix !

Si tu es sympa tu peux aller voter sur les Tops Sites, au moins tu nous fileras un coup de patte pour que l'on soit un peu plus connu. Et si tu te sens seul, crées-toi donc un scénario d'amour (ou non). Le plus important reste que tu nous aimes fort fort fort (allez ne mens pas on le sait !).

Notre dernière recommandation pour toi est de RP ! Beaucoup ! Pourquoi ? Eh bien pour agrandir ton réseau de connaissances ! Ici, il n'y a pas de minimum de lignes obligatoires, alors profites-en ! Si tu manque d'inspiration, tu peux tenter ta chance aux RP aléatoires

Fouille partout, regarde et cherche ce que tu désires. Si tu es perdu, réfères toi au plan de la ville !

Enfin, tu peux t'inscrire à l'intrigue N°1 si tu le souhaite ! Smile

Amuses-toi bien !




_________________
Pick me, choose me, love me +

   
I've got thick skin and an elastic heart. But your blade it might be too sharp. I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast. But you won't see me fall apart. Cos I've got an elastic hear. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.   

Revenir en haut Aller en bas
 
aller de l'avant, quoiqu'il en coûte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A lire avant d'aller au lit,pour se coucher moins bête
» Mots de remerciements et au-revoirs du groupe avant la pause
» Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque
» Trajet Aller Retour VALLET MUSCADEATH 7
» [ Vidéos ] Avant-Première Arthur et les Minimoys 2 -Demande d'une fan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We are Young :: 
❧ Carte des cocktails
 :: Se tenir au courant :: → Archive Version 1
 :: Les fiches de présentation
-
Sauter vers:  
Perdu ? Cliques sur le plan !
Quel temps fait-il à Berkeley?
Rencontre les Alpha
Les accueillir

A caliner

La Corde
Les Grecs
Les
entreprises
Meilleurs
joueurs
City.......500pts
Univ......500pts
Kappa.......0pts
Alpha.......0pts
Sigma......0pts
Omega.....0pts
Gamma....0pts
Theta.......0pts
Smart Tech....0pts
Global Group.......0pts
Nom....0pts
Nom....0pts
Nom....0pts
Nom....0pts
Nom....0pts