AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire d'Abi !!! Clique ICI pour le lui souhaiter !!! Smile

Partagez | 
 

 Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   Lun 18 Juil - 13:22




Colin, Levévbre
« featuring Lucky l'albinos»


Carte d'identité

NOMLevèvbre PRÉNOM Colin SURNOMColinou ou l'albinos AGE25 ans DATE & LIEU DE NAISSANCEIl est né  en 1991 en Belgique ORIENTATION SEXUELLEBisexuel STATUT CIVILcélibatakre EMPLOIGérant de l'hotêl (liste des métiers ICI) GROUPEHabitants (liste des groupes ICI)

BeauNarcissiqueAltruisteFlemmardIntelligentÉvolutifImpartialActifCharmeurManiaque
 


Tu es plutôt ...

[X] Plage ou [] Canapé
[X] Café ou [] Thé
[X] Cinéma ou [] Film en plein air
[X] Baignade ou [] Bronzette
[] Série télé ou [X] Film
[X] Vêtements de plage ou [] Tenue de soirée
[] Crème glacée ou [X] Smoothie frais
[X] Baignade ou [] Sport aquatique



Remontons le temps à l’époque de la seconde guerre mondiale. Mes grands-parents étaient juifs et avaient assez d’argent pour venir s’installer en Amérique et fuir les bombardements des Allemands. Mes parents ont passé toute leur vie à Chicago, donnant naissance à deux très beaux enfants, du moins c’est ce qu’ils pensaient avant de nous abandonner mon frère Ness et moi. Ils n’avaient plus assez d’argent pour nourrir quatre bouches et le fait que nous devenions à leurs yeux des déchets sociaux, on a donc dû se débrouiller seuls dans la rue alors que nous avions à peine 10 ans. Mon frère avait un certain goût pour la violence, au point qu’il en faisant son gagne-pain dans des combats clandestins. De mon côté, j’ai plus opté pour le trafic de drogues. Je ne sais pas vraiment ce qui est le mieux en soi.

Pourquoi avons-nous décidé de quitter Chicago, ville de tous les vices ? Car mon frère m’avait rejoint dans les affaires pendant un temps et que nous avions décidé de jouer au plus malins en voulant arnaquer un fournisseur. Nous avions une dette énorme et c’est ainsi qu’en se cachant dans une casse, nous avons trouvé une caravane en piteuse état que nous avons volé pour nous échapper de ce merdier. Maintenant, nous sommes toujours à bord de cette maison roulante à continuer à fournir de la marchandise à qui nous le demande.  



Creusons un peu plus.

olin, est né d'une contraction soudaine de sa mère, Brendha Junior Da Silva, americo-brésilienne et d'un père purement américain, Aaron Davis. Colin est un nom américaine, malgré ses origines brésilienne, car on dit souvent que la femme est plus attentioné à son enfant, alors son père lui a laissé le droit de choisir son prénom.Je pense pas que quelqu'un sur cette île ait eut une enfance aussi simple que la mienne. Colin est née dans un hôpital au Brésil. Vous vous attendiez à quoi ? Un accouchement dans une salle de bain ou pire, en plein milieu de l'autoroute ? C'était le premier enfant de la famille, et franchement une réelle fierté pour ses parents. Enfin, leur joie est vite passée lorsqu'ils se sont aperçus que c'étais un vrai fou incapable de tenir sur ses jambes jusqu'à ses trois ans. Longtemps, ils ont désespéré sur lui, car plus il grandissait, plus il devenait une catastrophe, et aucun talent ne se révélait à lui. Les petits des voisins se trouvaient des passions plus ou moins farfelues comme les petites voitures, ou la pêche, tandis que lui, il restait assis, béat, passant la plupart de ses journées à se mordiller les doigts et à casser des objets autour de lui. Ses parents ont toujours cru que ça l'amusait, de tout faire tomber : à chaque vase explosé, il riait comme un dingo, sans jamais s'arrêter. C'est peut être pas ça qui était drôle. C'est peut être le karma qui décidait que sa vie elle même se briserait entre ses doigts.
Heureusement pour ses parents, Colin vit assez longtemps fils unique avant l'arrivée de ses frères. Eux ils étaient normaux, adroits, sans défauts apparents. Colin n'a jamais été proche d'eux. Et même si il sait que ses géniteurs l'aimaient plus que tout au monde, ils le montraient jamais. Ses notes à l'école étaient moyennes mais il sentait qu'ils n'étaient pas satisfaits, ni de lui, ni de ses mains gauches. Il n'y pouvait rien et il s'en rendais pas compte. Il se contentait de laisser les choses venir, et inévitablement, il se fracassais la gueule dessus. Il n'a jamais appris a se battre, a laisser gagner la justice ; au contraire, moins il se faisait remarquer, plus il y gagnaits. Jamais une emmerde, jamais une embrouille, ni même une dispute, avec personne : il rentrais dans les rangs comme un petit garçon sage. Peu sûr de lui, encore moins des autres, il avançait seul avec pour unique but de sortir de l'école, de faire quelque chose de sa vie qui mettrait les objets autour de lui en relative sécurité. A part casser des trucs, il n'arrivait rien de grandiose. Et a part se casser la gueule, aussi.
Il a  finalement, vers ses huit ans, trouvé un truc de bien en lui. Peut être la seule chose non pourrie par son passé. Sa voix. Depuis sa naissance, il avait une jolie voix gazouillante, mais un jour, alors que il fredonnait un air entendu depuis peu, il avait eu comme une révélation, un truc qui vous explose dans la tête et qui fait beaucoup de lumière, comme pour vous éclairer de ce que vous êtes vraiment. Il savait qu'il fallait que qu'il chante. Beaucoup. Ça l'a donc pris comme ça, de chanter. Il apprenait des chansons par cœur et il les récitait, le soir, en rentrant de l'école, il les gueulait, il les criait, il les murmurait, il donnait tant d’intonations a sa voix qu'il arrivait a créer d'autres personnages dans sa tête, des personnes plus parfaites que lui, qui savaient tout faire de leurs dix doigts.
A partir de 12 ans, Colin étudia dans un collège, à Philadelphie. Au début de sa scolarité, il ne s'y plaisait pas trop.. Mais après s'être fait des amis, des meilleurs amis, et bien sûr des ennemis, ça allait très bien. Mais, un jour, il ne voulait plus sortir du collège, car il s'y plaisais tellement. Devant les yeux ébaillits de ses parents, Colin pleurnichait pour ne pas rentrer à la maison.
Chanter était sa routine. Il chantait le matin en se levant, en prenant sa douche, en s'habillant, et a force, des gens de l'école se sont rendus compte qu'il 'était vraiment doué. Lui il le savait déjà, bien sûr, mais il ne s'en vantait certainement pas. Ses parents aimaient pas qu'il chante, alors ils lui disaient de se taire, tout le temps, ce qu'il faisait  presque toujours, avant de continuer en chuchotant. Du coup, les gens de l'école. C'était surtout la professeur de musique, il devait avoir onze ans, quelque chose comme ça, quand elle est venue le voir pour le proposer d'intégrer la chorale. Il aobtenu un rôle de solo pour le spectacle de fin d'année, et Il était tellement fièr de lui ce jour la que il n'a fait aucune erreur. Peut être pour la première fois de sa vie. Évidemment ses parents étaient pas venus, ils refusaient de le voir, qu'il aimait ça, chanter.
Durant son adolescence Il fesait travailler sa voix, très longtemps, et il aimait tellement ça que ça lui prenait des journées entières. Ses parents le prenaient la tête, pétaient des câbles mais un jour, on leur a expliqué qu'a la fin ça pouvait devenir une vraie vocation, déboucher sur un vrai métier avec des thunes a la clé. Ça les a pas motivé, ils disaient que ce serait de l'argent « sale ». Il savait pas trop ce que c'était, mais lui il y croyais a ce rêve doré.Jusq'au jour ses parents, l'ont interdit de chanter jusq'à la fin de ses jours. Il ne pouvait plus chanter, son avenir était si bouleversé que qu'il ne fesait que pleurer.. Mais en revanche, il a découvert une nouvelle passion: la mode. Il prennait 1 heure pour s'habiller car, il adorait avoir un look qui lui plaisait, qui le fesait ressortir du lot, un look qui l'aimait.
Et puis il y a eu cet accident. Cet accident qui a tout bouleversé car ses parents sont morts, dans un accrochage sur la route qui n'aurait jamais du avoir lieu. Un accident qui changea son quotidien a tout jamais. Il fut envoyé a l'orphelinat Witsel, dans un quartier non loin, et il y est depuis un an environ. Il n'a jamais revu ses frères et sœurs.Une différence d'âge très marquée expliquerait déjà qu'ils soient adoptés plus facilement que Colin. Et suite à un déménagement soudain des jumeaux, Colin ne pouvait voir ses deux frères, malgré qu'il les ai vu brièvement pendant deux ans. Après le déménagement de ses frères, il ne pouvait leurs parler que par des lettres rédigés soigneusement. Mais la gouvernante de l'orphelin, Colin ne le laissait pas bacoups de temps pour les écrire.Mais cette parole, Colin n'y croyait pas du tout. A chaque fois qu'il demandait d'aller voir ses frères et soeurs, la gourvernant disait: " Plus tard, je suis occupée ", et au final Colin n'y allait jamais. Les frères et soeurs de Coline sont peut-être morts de froid, ou de faim, car ils n'avaient pas d'abris. Et voilà, le fait qui a bouleversé ma vie.
Il aimerait les revoir un jour. A Witsel il a fait des rencontres géniales, Callum, Bjorn, Emily, Changmin, Bonnie, Aaron et tant d'autres, ce qui l'a permis d'oublier un peu les être les plus chers de son existence, ceux qui l'avaient donné la vie et qui l'avaient élevé durant des années, faisant de lui celle qu'il est aujourd'hui. Il les oublierai jamais, malgré la douleur et les peines, et tout ce qui a changé depuis.
Après sa période de scolarité enfantine, Colin alla dans une université, Austin, au Texas depuis que des nouveaux locaux de l'orphelinat on été construit. Mais, il y logait depuis peu, depuis que toutes, les affaires de la gouvernante était déménagées, car l'orphelinat était sous sa garde, donc Colin n'avait pas vraiment le choix. Il ne pouvait qu'obéïr a cette gouvernante répugneuse et méchante. Mais d'une part, cette université le plaisit bien, car un cursus sportif était employé. Colin voulait absolument, être du cursus sportif, pour affiner son corps -car il voulait devenir mannequin-. Mais, pour arriver à ce final, il a du bataillé, sa gouvernante voulait absolument que Colin fasse le cursus informatique car son fils aimé -Filius- avait fait ce choix à Harvard, et bien sûr, son fils était tout pour elle, donc elle voulait que Colin fasse de même. Mais ce n'est pas partie gagnée, Colin refusait strictement. Après des heures de disputes et d'interlocution mouvementées, Colin prit le cursus sportif. Et c'est à ce moment là, qu'une nouvelle vie commença ! Après avoir fini ses études, il s'installa en Floride.





 

Qui es-tu ?

PSEUDO OU TON P'TIT NOMClément AGE21 ans D’OÙ VIENS TU ?De la Réunion TON PERSONNAGE EST:inventé COMMENT NOUS AS-TU TROUVÉ ? Internet   PRÉSENCE 7/7 UNE DERNIÈRE CHOSE A DIRE ? Vive les licornes    

Code:
<span class="pris">Célébrité</span> → <span class="perso">Prénom & Nom du personnage</span>

Revenir en haut Aller en bas


date d'inscription : 07/05/2016
messages : 104
copyright : Shiya

avatar : Crystal Reed
DC : Nope
age du personnage : 25 ans
Porte monnaie : 98

https://leblogdunerouquine.wordpress.com/
MessageSujet: Re: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   Lun 18 Juil - 20:02

BIENVENUE à toi sur le forum Smile

_________________



Far away, I wanted you to stay

'Cause I needed .. I need to hear you say .. Been far away for far too long .. I keep dreaming you'll be with me and you'll never go | ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   Mar 19 Juil - 8:16

Je t'en remercie !
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   Mar 19 Juil - 10:43

bienvenue parmi nous !!

hey il a une bouille rigolote lui :D j'aime bien son style lol
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   Mar 19 Juil - 12:51

Merci !
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   Mar 19 Juil - 15:31

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   Mer 20 Juil - 15:36

Merci !!
Revenir en haut Aller en bas


date d'inscription : 20/02/2016
messages : 591
pseudo/surnom : Luluche
copyright : xMcFlurry.

avatar : Sophia Bush
DC : Ethan Callahan
age du personnage : 30 ans
Porte monnaie : 568

MessageSujet: Re: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   Mer 20 Juil - 23:22

Bienvenue parmi nous Colin Smile
J'aime beaucoup ton histoire et la façon dont elle est écrite !
Ton avatar n'est pas à la bonne dimension, je te laisse changer ca ? ;)

_________________
Pick me, choose me, love me +

   
I've got thick skin and an elastic heart. But your blade it might be too sharp. I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast. But you won't see me fall apart. Cos I've got an elastic hear. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   Jeu 21 Juil - 7:57

Merci, pour ta chaleureuse bienvenu et tes compliments sur l'histoire

Pour l'avatar, je ne sais pas ce qui se passe, mais lorsque je change d'avatar, la dimension diminue
Je te l'avoue, je ne sais pas comment faire mais si je t'envoie l'avatar, il est bien en 200x320
Revenir en haut Aller en bas


date d'inscription : 20/02/2016
messages : 591
pseudo/surnom : Luluche
copyright : xMcFlurry.

avatar : Sophia Bush
DC : Ethan Callahan
age du personnage : 30 ans
Porte monnaie : 568

MessageSujet: Re: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   Lun 25 Juil - 15:55

Envoie l'adresse de l'avatar ou le site ou tu l'a trouvé et je t'arrange ça
Smile

_________________
Pick me, choose me, love me +

   
I've got thick skin and an elastic heart. But your blade it might be too sharp. I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast. But you won't see me fall apart. Cos I've got an elastic hear. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Colin, a(b)ime-moi, j'en (c)rêve !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colin James Nouvel album !
» François Colin de Blamont (1690-1760)
» François Colin de Blamont (1690-1760)
» Jesse Colin Young
» [Dossier] Colin @ A Gentleman Dignity Drama.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We are Young :: 
❧ Carte des cocktails
 :: Se tenir au courant :: → Archive Version 1
 :: Les fiches de présentation
-
Sauter vers:  
Perdu ? Cliques sur le plan !
Quel temps fait-il à Berkeley?
Rencontre les Alpha
Les accueillir

A caliner

La Corde
Les Grecs
Les
entreprises
Meilleurs
joueurs
City.......500pts
Univ......500pts
Kappa.......0pts
Alpha.......0pts
Sigma......0pts
Omega.....0pts
Gamma....0pts
Theta.......0pts
Smart Tech....0pts
Global Group.......0pts
Nom....0pts
Nom....0pts
Nom....0pts
Nom....0pts
Nom....0pts